Le premier Bell 429 privé pour Héli Sécurité

Vendredi 17 octobre 2014

Bell 429 F-HPBH d'Héli Sécurité - Photo : Bell Helicopter (auteur inconnu)La compagnie de transport héliporté Heli Sécurité basée à Annecy et Saint-Tropez vient de se doter du premier Bell 429 "civil" en version VIP de l’hexagone.
L’appareil exposé fin septembre au salon du Yacht de Monaco vient compléter la flotte déjà conséquente de 2 EC155, 1 AS355, 1 B4, plusieurs AS350, 1 EC120, 1 R44 et 1 R22 de l’opérateur. Dominique Romet, PDG et accessoirement fils du célèbre sauveteur des cimes, René Romet, s’est déclaré enthousiaste de commencer l’exploitation du premier Bell 429 VIP en Côte d’Azur et dans les Alpes françaises. L’appareil présente des performances exceptionnelles à haute altitude et propose un habitacle spacieux et des plus luxueux.

La vente à été faite par le nouveau représentant indépendant de Bell Helicopter, HeliDeal. Cette société basée au Cannet-des-Maures propose la vente et l’affrètement d’hélicoptère, ainsi que la maintenance, l’aménagement et la vente de pièces détachées avec son atelier Part 145.

Patrick Moulay, le vice-président de Bell Helicopter pour les ventes européennes, déclarait récemment que le choix d’HéliDeal comme représentant indépendant allait permettre de développer l’implantation du constructeur américain en France après deux ans de forte croissance des ventes en Europe.

Jean-François Giron, Président de Helideal s’est lui déclaré impatient de représenter en France la marque mondialement connue de Bell Helicopter et heureux de pouvoir proposer une gamme complète d’hélicoptères modernes dotés des dernières technologies.

Le Bell 429 que je vous présentais en juin 2012 au salon EBACE de Genève (cf article) est le biturbine de classe moyenne le plus perfectionné du marché avec son glass cockpit intégré, son pilote automatique et ses équipements de vols aux instruments avancés. Il intègre le système WAAS (Wide Area Augmentation System) d’amélioration de la précision des GPS, en particulier pour les phases d’approche et d’atterrissage en vol aux instruments. Ce système propre à l’Amérique du Nord est un SBAS (Satellite Based Augmentation System) selon la définition de l’OACI. L’Europe, l’Asie et le Japon développent le leur. Pour l’Europe, il s’agit du European Geostationary Navigation Overlay Service (EGNOS) qui est interopérable avec le WAAS.

Le Bell 429 va être principalement utilisé pour les SAMU en France. La société INAER doit mettre le premier en service au SAMU 44 fin 2014/début 2015.

Patrick GISLE

Sources : communiqué Bell Textron du 24/09/2014 et Wikipédia.

Commenter cette brève Répondre à cette brève