Air+ va implanter une base hélicoptère près du musée Aeroscopia

Jeudi 31 janvier 2013

La société toulousaine de transports aériens Air+ Hélicoptères va implanter une base hélicoptère à proximité du futur musée Aeroscopia, à Blagnac. Dans sa perspective de croissance, l’entreprise a fait récemment l’acquisition d’un nouvel hélicoptère pour un montant de 1,5 M€.
L'Ecureuil d'Airplus Hélicoptères sur le tarmac de Francazal - Photo © Rémi BenoitLe cap des quarante ans passé, Alain Amouyal, ancien pilote privé, a créé sa société. Implantée à Francazal et à Bordeaux depuis 2011, son entreprise est devenue le premier acteur de l’aéronautique civile à se poser dans la commune de Cugnaux. Disposant d’un hangar de 400 m2, la société de transports aériens vient de faire l’acquisition d’un Écureuil B3 d’occasion pour 1,5 million d’euros. " Un hélicoptère neuf sans équipement coûte 1,8 M€ ", précise le dirigeant. La "base secondaire", implantée à Bordeaux-Mérignac, permet la liaison entre Toulouse et Bordeaux.

+50% de chiffre d’affaires par an
Dans la ligne de mire du dirigeant : Aeroscopia. Prochainement implanté à Blagnac (en 2014), ce musée sera consacré au patrimoine aéronautique. Une base hélicoptère sera installée par la société et permettra le transport à la demande. Si les clients sont des particuliers, l’entreprise compte parmi ses clients également des professionnels ainsi que des collectivités.

Alain Amouyal évoque ses autres clients. À Perpignan, le SDIS66 a choisi Air+ pour lutter contre les feux de forêts pour 3 saisons estivales. Outre les missions d’héliportage et bombardier d’eau, le transport à la demande, des ballades touristiques, baptême de l’air, des événements et séminaires sont des offres disponibles. (...) Lire la suite sur objectifnews.com

Commenter cette brève Répondre à cette brève