X6 et X9, les deux nouveaux programmes secrets d’Eurocopter

Mercredi 11 avril 2012

En plein renouvellement de sa gamme, la filiale hélicoptériste d’EADS travaille sur deux nouveaux projets, le X6, un programme appelé à succéder à la famille Super Puma, et le X9, un projet qui sera développé à partir de l’Allemagne.
C’est dans le plus grand secret que Eurocopter, en plein renouvellement de sa gamme, a commencé à travailler sur le remplacement de la famille des Super Puma, selon des sources concordantes. Nom de code, X6. Après le X2 (successeur du l’Ecureuil), le X3 (démonstrateur d’un hélicoptère hybride) et le X4 (successeur du Dauphin), des programmes ou des projets qui ont été dévoilés ces derniers mois par la filiale hélicoptériste d’EADS, voici donc le X6, appelé à succéder à l’horizon 2020 aux Super Puma, dont le premier exemplaire des AS332 a été livré en 1981.

"Il n’y a pas de financement et le projet reste encore à évaluer, explique-t-on à "latribune.fr". Nous devrons décider dans les deux ans qui viennent le lancement de ce projet". Pour autant, le PDG d’Eurocopter, Lutz Bertling, a déjà assuré en début d’année aux salariés français que le développement de ce programme se ferait sur le site de Marignane, près de Marseille, selon la CFE-CGE d’Eurocopter. Il l’a confirmé à nouveau lors d’un comité central d’entreprise (CCE) en mars aux organisations syndicales. A ce titre, un directeur de programme, un Français, a été nommé pour lancer des études de prédéfinition et pour articuler une équipe pour ce projet.

Pour la filiale d’EADS, ce programme est très important. Car la famille des Super Puma (des hélicoptères de la classe de 11 tonnes) est un véritable best-seller. Notamment les EC225 (civil) et les EC725 (militaire). Au 31 décembre 2011, la flotte de Super Puma s’élevait au total à 678 appareils : 550 AS332 / AS532 et 128 EC225 / EC725. Entre 2009 et 2011, Eurocopter a vendu 161 Super Puma (9 AS332 / AS352 et 152 EC225 / EC725) et en a livré 93 (22 AS332 / AS352 et 71 EC225 / EC725).

Le X9, un programme civil développé en Allemagne
Parallèlement Lutz Bertling a révélé début mars l’existence du projet X9, un programme civil dont le développement sera piloté à partir du site allemand de Donauwörth, dont l’avenir en terme de charge serait compliqué. "Nous l’avons appris par hasard", précise-t-on à "latribune.fr". En quoi consistera ce programme ? "Il est apparemment destiné à combler des trous dans la raquette de notre gamme", selon la CFE-CGC, qui s’appuie sur les propos de Lutz Bertling. Pour autant, les syndicats s’inquiètent de savoir si le X9 ne va pas empiéter sur le périmètre du programme X6. (...) Lire la suite sur latribune.fr

Commenter cette brève Répondre à cette brève