Une barre brise la pale de l’hélico

Jeudi 9 août 2012

Deux hélicoptères ont été sollicités mardi soir pour le transport sur Toulouse des malheureux bébés victimes d’une noyade. Lors de l’atterrissage, une barre métallique est venue briser une pale immobilisant un hélico du Samu sur le stade Pierre-Antoine.

Venant s’ajouter au drame que venait de vivre quelques instants plus tôt le quartier d’Aillot, on a frôlé une nouvelle catastrophe mardi soir sur le stade Pierre-Antoine. Un hélicoptère du Samu 11 a été victime d’un accident rare : l’une des quatre pales du rotor a été en partie fracassée par une barre métallique qui s’est détachée d’un panneau publicitaire. Accroché côté tribune Gabarrou, le panneau n’a pas résisté à la force du souffle tourbillonnant provoqué par la turbine dans l’enceinte du stade. Poursuivant sa course folle, le lourd projectile de métal a traversé le stade dans toute sa largeur. Placés dans la trajectoire de la pièce métallique, certains personnels de secours et de police ont tout juste eu le temps de se coucher sur le sol !

D’importants moyens d’intervention ont été mobilisés mardi soir pour tenter de sauver les deux garçonnets victimes d’une noyade dans le quartier d’Aillot (lire édition de mercredi et page 5 de ce jour) et finalement décédés. Durant la très longue prise en charge sur place par les équipes du centre hospitalier et les sapeurs pompiers pour tenter de réanimer les bébés âgés de 18 mois, il a été rapidement décidé de procéder au des transfert l’une des petites victimes sur le service pédiatrie de l’hôpital Purpan à Toulouse. L’hélicoptère audois, stationné sur la base hélistation de Narbonne durant la saison estivale, avait été sollicité en renfort du fait de l’indisponibilité du second appareil midi-pyrénéen. Son équipage, le pilote, un médecin et un infirmier, n’a pas été blessé lors de l’accident. Il a été rapatrié sur Narbonne dans la nuit. L’hélicoptère, un ec-135-t1 d’Eurocopter est l’un des quatre mis à la disposition des Samu en Languedoc-Roussillon par la société Hélicoptères de France, basée à Gap-Tallard.

« Le pilote de notre société possède des milliers d’heures de vol ; il est heureusement très expérimenté, précise Joël Vissac, directeur général de cette société. Un technicien stationné à Perpignan s’est immédiatement rendu sur place. Dès mardi matin, notre pilote a rejoint Gap pour prendre en charge un nouvel appareil à destination de l’Aude. Si les contrôles sur l’appareil en concertation avec le constructeur nous l’autorisent, nous prélèveront une pale de l’appareil de remplacement pour l’installer dans les plus brefs délais sur celui immobilisé à Castres (1). (...) Lire la suite sur ladepeche.fr
et ici

...
10-08-2012 L’hélico du Samu a été réparé
Accidenté mardi soir, à Castres (Tarn), l’hélicoptère du Samu 11 était déjà réparé, hier matin. L’appareil a ainsi pu poursuivre sa mission de transport d’urgence des malades et blessés dans l’Aude.

C’est alors qu’il s’apprêtait à atterrir sur le stade de la sous-préfecture tarnaise pour transporter vers Purpan un enfant de 18 mois victime d’une noyade, qu’une des pales du rotor a été endommagée par une barre métallique provenant d’un panneau publicitaire. Heureusement, le pilote a pu poser l’engin sans problème. La pale endommagée a pu être remplacée rapidement, dans la journée de mercredi. source

Commenter cette brève Répondre à cette brève