Les hélicos de retour sur le toit de l’hôpital

Samedi 21 juillet 2012

« On était incapable d’accueillir un patient en hélicoptère de façon décente », confie Antoine Chéreau, président du conseil de surveillance du CHD (centre hospitalier départemental) Vendée situé à La Roche-sur-Yon.  Président, médecin et directeur général du CHD ont assisté, émus, au premier atterrissage sur la nouvelle hélistation.Aujourd’hui c’est possible grâce à la nouvelle plateforme de l’établissement. Elle est la seule structure hospitalière du département à disposer d’une hélistation sur son toit. Elle se situe au 10e étage du bâtiment T, inauguré en juin, et est équipée pour les atterrissages de jour comme de nuit.

Le retour du « dragon »
Durant 20 ans, l’aérodrome des Ajoncs à La Roche-sur-Yon était le lieu d’atterrissage du « Dragon 17 ». Nom donné à l’hélicoptère de la Sécurité Civile de La Rochelle secourant les blessés. Un trajet de 15 minutes en ambulance était nécessaire pour rejoindre le CHD. « On gagne environ trois quarts d’heure grâce à la nouvelle hélistation, indique Antoine Chéreau. Un blessé, moins on le bouge, mieux c’est. » Aujourd’hui c’est directement sur le toit du centre que le « Dragon », désormais appelé « ec145 », se pose. « C’est une grande joie », ajoute le président lors du vol inaugural du 12 juillet dernier entre La Rochelle et La Roche.

L’année 2012 est celle des aménagements massifs pour le CHD avec l’inauguration de 28 000 m² de bâtiments depuis le mois de septembre. La création du pôle mère-enfant, du bâtiment T et de l’hélistation ne sont que le commencement. (...) Lire la suite sur ouest-france.fr

Commenter cette brève Répondre à cette brève