Un moteur à 200 000 € pour le Dragon 29

Mercredi 18 juillet 2012

L’hélicoptère de la Sécurité civile, en maintenance près de Quimper, devrait reprendre ses vols ce mercredi.
Des mécaniciens et électriciens, venus de Nice, ont effectué les derniers réglages du nouveau moteur du Dragon 29.Le BK 117 C2 de la Sécurité civile, basé à Pluguffan, a dû être « hospitalisé » pour quelques jours. En cause ? « La présence de particules dans le moteur suite à une analyse spectrale des huiles », explique Philippe Joly, chef de la base.
Toutes les 100 heures, des prélèvements sont effectués sur le moteur et envoyés à un laboratoire. La mauvaise nouvelle, en pleine saison estivale, est tombée en fin de semaine. L’hélicoptère est composé de deux moteurs. Il faut en changer un des deux. « C’est inscrit sur l’hélicoptère : sécurité. Nous sommes tous les jours dans un schéma de sécurité maximale. Nous ne pouvons pas prendre de risque. D’où l’obligation de changer le moteur. »

Neuf classeurs de manuel
Lundi matin, des mécaniciens et électriciens sont montés de Nice avec, dans leur coffre de leur fourgon, un moteur de plus de 160 kg et à 200 000 € hors taxes. « Pour enlever l’ancien moteur et installer le nouveau, il faut plus de 16 h de travail. Sans compter les réglages », explique Gilles, technicien avionique à la Sécurité civile.

Pour le montage et le réglage, nous sommes loin des manuels d’utilisation pour monter un meuble. Non, là, il y a neuf classeurs de 407 pages à éplucher pour effectuer le moindre branchement. « Nous montons et démontons plus de 50 moteurs par an donc nous sommes habitués », ajoute le technicien.

Pour pallier cette avarie, c’est Dragon 56 qui est intervenu sur les secours nécessitant l’intervention d’un hélicoptère. (...) lire la suite sur quimper.maville.com

Commenter cette brève Répondre à cette brève