Une nouvelle version du Tigre à l’école franco-allemande

Mardi 19 juin 2012

En cours d’évaluation technico-opérationnelle, un prototype de cet hélicoptère de combat évolue pendant trois semaines sur la base de l’Armée de Terre du Cannet-des-Maures
Des séances de tirs sont notamment au programme du prototype du Tigre HAD pendant son séjour dans le Var - Photo Frank MullerUn nouvel hélicoptère de combat a fait une entrée remarquée à l’école franco-allemande (EFA). Son apparence est pourtant familière aux 80 stagiaires (pilotes, chefs de bord, de patrouille) des deux pays, formés chaque année au Cannet-des-Maures et ce depuis 2005. Il s’agit en effet du Tigre. Mais le nouveau venu en question présente une autre version.

Unique pour le moment. C’est un prototype appelé HAD « appui - destruction » (1), « mis à disposition de l’Armée de Terre par l’industriel », précise le chef de corps de l’EFA, le colonel Pouret. Depuis la mi-mai, il a été placé entre les mains des hommes du Groupement aéromobile de la section technique de l’Armée de Terre, basé à Valence. Ils sont chargés de procéder à une évaluation technico-opérationnelle jusqu’au mois de juillet. En d’autres termes, l’objectif« est de vérifier si la machine répond au cahier des charges ». « Les exigences sont extrêmement dures à atteindre. On se donne la possibilité de s’assurer des étapes intermédiaires pour optimiser ce système complexe. Pour être le plus efficace dans de bonnes conditions de sécurité et d’emploi. »

Si le rapport est concluant, «  l’État français décidera de signer un transfert de propriété ».

Tests de tirs
En attendant, ce prototype évolue pendant trois semaines sur le territoire de vol de l’EFA. Ce qui permet, d’une part, « d’impliquer les formateurs ».Et, d’autre part « l’école offre un environnement favorable pour tout ce qui concerne le tir [Canjuers, Ile du Levant, NDLR] ». Et dans ce domaine, le Tigre HAD offre une autre possibilité d’armement(voir par ailleurs). Il est muni de missiles Hellfire d’une portée de 8 km contrairement au HAP. Cette version « appui - protection » est en service depuis 2005 dans l’armée de Terre française. Elle a été engagée « avec succès » sur des théâtres d’opération en Afghanistan et en Lybie.

L’école franco-allemande s’apprête, à l’instar du futur Tigre, à vivre une évolution si la France passe commande. Et avant que les nouveaux appareils soient opérationnels au 1er régiment RHC de Phalsbourg.

«  Une montée en puissance »
En 2013, les primo-formateurs initieront la quinzaine d’instructeurs au HAD. Et la formation débutera pour les pilotes du régiment.

Commenter cette brève Répondre à cette brève