Les hélicoptères, premiers ouvriers de la ligne THT

Vendredi 15 juin 2012

Pour construire la ligne THT Cotentin-Maine, RTE utilise notamment un Super-Puma EC 225. Démonstration en vidéo et en images dans le sud-Manche.
Le Super-Puma EC 225 au-dessus du chantier de la ligne THT Cotentin-Main, jeudi 14 juin - Photo © La Manche LibreLe balai des hélicoptères est incessant dans le ciel du Mortainais. Depuis plusieurs semaines, les appareils d’Airtelis, filiale de RTE créée en 2011, interviennent de manière directe dans la construction de la ligne THT Cotentin-Maine en transportant des tronçons de pylône et prochainement en tirant les câbles.
Jeudi 14 juin, l’EC 225, dernier né des Super Puma, faisait les rotations avec un hélicoptère blanc Airlift au-dessus de la commune de Lapenty, entre Saint-Hilaire-du-Harcouët et Le Teilleul. L’utilisation par RTE de ces engins répond à un objectif de gains de productivité. Le temps de construction d’une nouvelle ligne est ainsi raccourci d’un tiers. Le levage et l’assemblage héliportés des tronçons de pylône limitent, mais ne remplacent pas encore, l’utilisation de grue et la construction de piste pour accéder aux chantiers.
Chez les riverains de la future ligne 400.000 volts, le bruit des hélicoptères s’ajoute désormais à la certitude de voir apparaître sous leur fenêtre d’immenses structures métalliques aux conséquences sanitaires inconnues. (...) Lire la suite sur lamanchelibre.fr

Commenter cette brève Répondre à cette brève