BHR-Helitechnica fait décoller ses hélicoptères à Bayonne

Mercredi 21 mars 2012

Après six années de mises au point, BHR-Helitechnica démarre à Bayonne la production industrielle de petits hélicoptères.
Au cours du dernier trimestre de 2012, l’entreprise BHR- Helitechnica compte emménager sur le complexe Technocité de Bayonne et y fabriquer, avec 20 salariés, ses hélicoptères ultralégers en matériaux composites. Leur production, que va partager un partenaire du Pays basque espagnol, l’entreprise aéronautique Burdinberri, a déjà démarré dans des locaux temporaires à Anglet (PyrénéesAtlantiques). BHR-Helitechnica fait décoller ses hélicoptères à Bayonne
Aboutissement de six années de travail, Pascal Bernuchon a, le 15 mars dernier, posé la première pierre de l’usine qui va monter des hélicoptères de sa conception. Cet ingénieur a misé sur la fibre de carbone pour imaginer des appareils deux places ultralégers, peu gourmands en énergie et à des prix relativement accessibles (entre 145.000 et 200.000 euros pièce). Deux modèles sont disponibles : le Fandango 360 tout monté ou en kit, le Mustang 260 (280 kg à vide et déjà homologué par l’aviation civile).
Le marché visé est la surveillance (forêts, douanes, trafic routier, armées), les écoles de pilotage et les passionnés d’aviation, mais aussi le déplacement dans des contrées comme le Brésil ou les Etats-Unis. Vingt commandes ferme ont été passées pour le Fandango et quinze pour le Mustang, tandis que des opérateurs venus du Cameroun ou d’Australie s’intéressent à l’Iboga 560, un appareil plus gros pour le fret et le sanitaire. « Ce marché n’en est qu’à ses débuts, assure Pascal Bernuchon, nous aurons du mal à répondre aux commandes. » Sur ce créneau, l’américain Robinson n’offre à ce jour que des modèles à base d’acier, plus lourds et plus chers. (...) Lire la suite sur lesechos.fr

Commenter cette brève Répondre à cette brève