Deux modèles d’hélicoptères ultralégers présentés à Bayonne

Jeudi 15 mars 2012

La société BHR-Helitechnica de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) a officiellement présenté jeudi ses deux prototypes d’hélicoptères ultralégers fabriqués en composite de carbone, dont le "Mustang", de 280 kilos présenté comme un véritable "hélicoptère de loisirs".
Deux modèles ont été exposés jeudi lors de la pose de la première pierre de l’usine où les hélicoptères seront fabriqués, dans la zone industrielle de Bayonne, le "Fandango", d’un poids de 420 kilos, destiné aux écoles d’apprentissage de pilotage et le "Mustang", pour le marché des particuliers.
Mustang F 260 F-WHAE - Photo © BHR-HELITECHNICA"Je poursuis un rêve de gosse, je veux démocratiser le vol privé", a expliqué le concepteur et spécialiste des hélicoptères Pascal Bernuchon, lors d’une conférence de presse, avant d’expliquer que les utilisateurs de Mustang pourront en principe s’en servir avec seulement "quelques heures de cours de pilotage dans une association" et une "formation minimale de type ULM".
Le prix du Fandango serait de 175.000 euros et celui du Mustang de 145.000 euros. Les deux prototypes étaient exposés sur l’emplacement de la future unité de fabrication "BHR-Helitechnica", une usine de quelque 2.000 m2 qui sera livrée début septembre.
Selon l’entreprise, le carnet de commandes est déjà fourni : 15 commandes pour le Mustang et 25 pour le Fandango et les effectifs de l’entreprise, aujourd’hui de 15 personnes devraient atteindre plusieurs dizaines de personnes dans les prochaines années.
L’entreprise, créé en 2006, est soutenue par le Conseil régional d’Aquitaine, qui a investi 1,4 million d’euros dans ce projet.
Le Fandango sur le tarmac de l'aéroport de Biarritz"La clientèle veut des hélicoptères plus légers et plus techniques dont les performances et les qualités en vol dépassent celles de ces prédécesseurs. Le marché est en croissance et suit les mutations des modes de déplacement dans les mégalopoles internationales", a souligné le Conseil régional dans un communiqué diffusé jeudi.
La société BHR s’alliera a deux autres entreprises françaises, Mecabasque SARL et Sébadour, pour la fabrication, ainsi qu’à la société espagnole Burdinberri, spécialisées dans l’usinage et le montage de pièces aéronautiques. Source : AFP

Commenter cette brève Répondre à cette brève