Bayonne : des hélicos en matériaux composites

Mercredi 14 mars 2012

Le Fandango F360 sera, comme le Mustang, construit dans la nouvelle usine de Bayonne Photo © Repro PPIndustrie La société BHR Aircraft, présidée par Pascal Bernuchon, actuellement installée à Anglet va poser jeudi à Bayonne la première pierre d’une nouvelle usine d’hélicoptères. Elle a créé à cette fin une société commerciale « Hélitechnica » (dont elle détient 60 % des parts), présidée par le transporteur hendayais, Philippe Lapègue.

Ce nouveau site, qui occupera 2 000 mètres carrés de la zone « Technocité » accueillera l’ensemble des activités de BHR Aircraft (y compris le bureau d’études).

L’usine doit produire deux appareils, le « Mustang » (ULM de classe 6) et le « Fandango » (classification CNSK) qui sont encore à l’état de prototypes. La particularité de ces hélicoptères d’entrée de gamme est leur conception en matériaux composites (fibre de carbone, Kevlar, fibre de verre), unique au monde. Le prix de vente est un autre atout de ces hélicoptères légers de deux places : 145 000 € pour le Mustang, 200 000 € pour le Fandango. L’objectif, dans un premier temps, est de sortir 20 exemplaires par an.

L’investissement pour cette nouvelle usine qui sera livrée au mois d’août est de 2,5 millions d’euros. BHR Aircraft emploie aujourd’hui 14 salariés. À terme, l’effectif pourra atteindre les 40 personnes. À noter que la région Aquitaine figure parmi les soutiens de ce projet.

Alain Rousset, son président sera aux côtés de Jean Grenet maire de Bayonne, président de l’agglomération Côte Basque Adour et de Georges Labazée, président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques, lors de la pose de la première pierre jeudi après-midi. Source

Commenter cette brève Répondre à cette brève