Les évasions françaises en hélicoptère depuis la première en 1981

Mardi 23 décembre 2008

27 février 1981, la "grande évasion" en hélicoptère de Fleury-Mérogis, une première !
Pour ma part, âgée de 15 ans, je me souviens parfaitement de ce 27 février et des évasions suivantes... Au total, depuis cette date, 15 évasions se sont produites par les airs.

Les 15 évasions en hélicoptère en France
® Le Figaro 28 février 198127 février 1981 à 10h50 : Grâce à Serge Coutel, Gérard Dupré et Daniel Beaumont réussissent la première et double évasion en hélicoptère d’une prison française, à Fleury-Mérogis (Essonne), la prison la mieux gardée de France, en louant un hélicoptère dont le pilote, Claude Fourcade* - un homme actif, précis, pointilleux, discret ... ne fera jamais aucune déclaration par la suite - est pris en otage alors qu’il pensait transporter de Paris à Orléans des hommes d’affaires commercialisant des jouets. Les revolvers et grenades dans leur attaché-case n’étaient pas en plastique, ils informèrent le pilote qu’ils retenaient sa femme et sa fille en otage... Le vol se transforma en Paris - Fleury-Mérogis - Porte d’Orléans !
Arrêtés avec leurs complices en mars et juillet de la même année, ils sont condamnés à des peines de 5 à 13 ans de réclusion. A l’issue de cette première évasion, des filins seront installés au dessus des murs des prisons. En prison, ierge Coutel écrira "L’envolée", le livre paru en février 1985 relate la mise en place, l’évasion,... Le pilote prit alors un soin tout particulier à commenter et rectifier sa version des faits dans un exemplaire unique lu seulement par quelques intimes.

26 mai 1986 à 10h45 : Michel Vaujour, détenu à la Santé (Paris), s’évade grâce à un hélicoptère piloté par son épouse. Arrêté le 19 juillet de la même année, il est condamné à 20 ans de réclusion, sa femme à 2 ans. Après la sortie du livre "La fille de l’air" de Nadine Vaujour, le film avec Béatrice Dalle sortira sur les grands écrans en novembre 1992. En avril 2009, "Ne me libérez pas je m’en charge", sort un documentaire avec Michel Vaujour de Fabienne Godet.

19 juillet 1987 : Philippe Delaire organise la fuite en hélicoptère de Philippe Turc, détenu à à Saint-Roch (Nice), ils sont arrêtés 2 jours plus tard.

5 novembre 1990 : Frederic Boulay, Gilbert Ghislain, Jose Dos Santos et Hamid Mazouz s’évadent de la centrale de Lannemezan (Hautes-Pyrénées) dans un hélicoptère détourné. Trois seront arrêtés en Espagne, le quatrième en Algérie.

25 juillet 1992 : Cinq détenus s’enfuient des Baumettes à Marseille dans un hélicoptère détourné. Ils seront repris et condamnés à des peines de 6 à 8 ans.

7 septembre 1992 : Claude Rivière s’évade de Ploemeur (Morbihan). Il sera condamné en 1995.

4 octobre 1992 : Trois détenus, dont Michel Lepage, ex-caïd du gang de la ’’banlieue sud’’, s’enfuient de Bois d’Arcy (Yvelines) avec un hélicoptère dont le pilote est pris en otage. Ils seront repris et condamnés à des peines de un à 4 ans de prison.

26 juin 1999 : Jean-Louis Raphel, Ange Buresi, Thierry Derlan, Yann Gautier et Robert Allouache s’évadent des Baumettes dans un hélicoptère détourné. Un fugitif est tué par les gardiens lors de l’évasion. Les autres sont arrêtés dans les mois suivants.

9 juin 2000 : Christian Pyotte, Jean-Charles Mendès da Silva et Rachid Ben Chetouia s’évadent de la centrale de Moulins-Yzeure (Allier). Ben Chetouia et Pyotte sont repris le 22 juin et le 6 août 2000 et condamnés en 2004.

24 mars 2001 : Abdelhamid Karmous, Emile Fornassari et Jean-Félix Leca s’évadent de la maison d’arrêt de Draguignan.

25 juin 2001 : Louis Carboni s’évade de la maison d’arrêt de Borgo (Haute-Corse) avec l’aide de complices qui détournent un hélicoptère de la sécurité civile. Il sera arrêté en Espagne.

12 octobre 2001 : Frédéric Impocco et Pascal Payet s’évadent de la prison de Luynes (Bouches-du-Rhône) à bord d’un hélicoptère détourné. Le 18, Frédéric Impocco est interpellé à Paris.

14 avril 2003 : Franck Perletto, Eric Alboreo et Michel Valero s’évadent de la maison d’arrêt de Luynes grâce à leur complice Pascal Payet, en cavale depuis son évasion en hélico en 2001. Ils sont arrêtés trois semaines plus tard. En janvier 2007, Pascal Payet, qui a reconnu être l’organisateur de l’évasion et s’était déjà lui-même évadé de la même prison à bord d’un hélicoptère en 2001, a été condamné à 7 ans d’emprisonnement. Les trois autres à 5 ans de prison.

10 décembre 2005 : Hubert Selles, Jean-Claude Moretti et Mohamed Bessame s’évadent de la prison d’Aiton (Savoie) dans un hélicoptère dont le pilote est pris en otage puis rapidement libéré. En savoir +

14 juillet 2007 : Pascal Payet, l’un des détenus les plus surveillés des prisons françaises, ne restait jamais plus de six mois dans le même établissement. Il avait le statut de DPS (détenu particulièrement surveillé) et était placé à l’isolement, s’évade en hélicoptère de la maison d’arrêt de Grasse à bord d’un appareil détourné par des complices. Interpellé en septembre 2007, Pascal Payet est condamné à 15 ans de prison. Sylvie Fourcade source et source

* mon père, aucun lien de parenté avec Marie-Madeleine Fourcade ou Jean-Pierre Fourcade.

Commenter cette brève Répondre à cette brève