Les Bases Hélicoptère du SAMU en France

MAJ : le 16-12-2013

Dimanche 20 janvier 2013, par Patrick // Database

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Photo © Helisecours.frA ce jour, on compte quarante SAMU en France équipés d’un hélicoptère sanitaire, dont trois sont saisonniers. Tous les appareils sont des bi-turbines mis à disposition par différents opérateurs sur appel d’offres des Conseils Régionaux. Ils officient parfois sur plusieurs départements. Vous en trouverez ci-après la liste, la carte d’implantation et un résumé historique.

Les opérateurs en France sont Hélicap, Inaer, Hélicoptères de France, Mont Blanc Hélicoptères et Noordzee Helikopters Vlaanderen (Belgique). Chaque machine vole en moyenne quatre cent heures par an et doit être tenu disponible 24H/24 de manière contractuelle. La machine la plus répandu est l’EC135, suivie des Agusta 109, AS355 et MD900/902.

Les missions sont soit primaires : interventions sur accident ou détresses médicales, soit secondaires, c’est-à-dire pour le transfert de patient.

L’équipage comprend le pilote et un urgentiste et parfois un infirmier. Il y a un mécanicien sol par machine. L’équipement intérieur est aussi complet que celui dans les véhicules routiers du SMUR.

Le coût d’exploitation d’une machine est d’environ 2.5 M€ par an.

- Cliquez ici pour voir en plein écran - Revenir à La Base de Données Hélicoptères.

Voir le portfolio ci-dessous pour agrandir la carte des Bases Hélicoptère du SAMU en France - Carte © Patrick Gisle - helico-fascination.comEn France, les premières équipes mobiles de réanimations furent créées en 1955 et la première antenne de secours aux blessés de la route en 1957 (Salon-de-Provence).

La première évacuation sanitaire médicalisée en France en hélicoptère eu lieu en 1958 à Toulouse avec une Alouette II.

En 1960, l’implantation d’antennes de réanimations routières est définie par circulaire ministérielle. Leurs réussites entrainent leur multiplication dès 1965 avec la création la même année des Services Mobiles d’Urgence et de Réanimations, les SMUR, attachés aux hôpitaux (Décret envers 240 hôpitaux en décembre 1965).

A partir de 1966, création des SAMU pour coordonner les SMUR avec un centre de régulation médicale des appels. Le SAMU de Strasbourg est créé en 1969, ceux de Reims, Amiens et Dijon en 1970, Créteil et Montpellier en 1971, Rouen en 1975.

Photo © Helisecours.frLe numéro national, le 15, est créé en 1978 sur décision ministérielle en complément du 17 et 18.

En 1983, pour la première fois en France un hélicoptère civil est mis à disposition permanente d’un SAMU ; c’est le début des E.V.S. (évacuations sanitaires) héliportées à l’hôpital de Créteil (Hélicap).

Ce n’est qu’en 1986 que les SAMU obtiennent un réel cadre réglementaire par une loi à part entière.

Documents © Patrick Gisle - helico-fascination.com - Reproduction interdite - Tous droits réservés.

• Pour toute modification ou ajout, merci de nous contacter en cliquant ici.

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article